session

session

session [ sesjɔ̃ ] n. f.
• 1657; angl. session; « séance » mil. XVe; « fait d'être assis » déb. XIIe; lat. sessio
Période pendant laquelle une assemblée délibérante, un tribunal tient séance. Sessions ordinaires (fixées par la loi). Session extraordinaire du parlement. Ouverture, clôture d'une session. aussi intersession. « Mon affaire était inscrite à la dernière session de la cour d'assises » (Camus).
Période de l'année pendant laquelle siège un jury d'examen. Session d'examens. Échouer à la session de juin.
Radio. Tranche horaire occupée par un programme spécifique.
⊗ HOM. Cession.

session nom féminin (latin sessio, de sedere, être assis) Période pendant laquelle une assemblée, un tribunal, est en droit et a le devoir de siéger. Période pendant laquelle des examens ont lieu : Se présenter à la session de juin. Séance d'un concile. ● session (difficultés) nom féminin (latin sessio, de sedere, être assis) → session ● session (homonymes) nom féminin (latin sessio, de sedere, être assis) cession nom fémininsession (synonymes) nom féminin (latin sessio, de sedere, être assis) Période pendant laquelle une assemblée, un tribunal, est en droit...
Synonymes :

session
n. f.
d1./d Temps pendant lequel siège un corps délibérant, un tribunal, etc. Session parlementaire.
d2./d Temps pendant lequel siège un jury d'examen. Session d'octobre.
d3./d (Québec) Trimestre (dans un cégep, à l'université).

⇒SESSION, subst. fém.
I. — Vx. Position de celui qui est assis. Si, pendant le jour, un repos plus long lui est nécessaire, il ne s'y livre jamais que dans l'attitude de session; il se refuse au sommeil, à moins qu'il n'y soit invinciblement entraîné, et se garde bien surtout d'en contracter l'habitude (BRILLAT-SAV., Physiol. goût, 1825, p. 216).
II. A. — DR. Période pendant laquelle une assemblée délibérante tient séance. Ouverture, clôture d'une session; session du conseil général; les sessions de l'O.N.U. Chaque session à l'ouverture du parlement, les ministres lisaient aux chambres silencieuses et attendries, le bulletin de la santé du Roi (CHATEAUBR., Mém., t. 1, 1848, p. 528). L'Assemblée a même décidé, lors de sa session d'avril 1959, la constitution d'une commission spéciale temporaire chargée uniquement d'une mission d'études et d'informations dans les Pays et Territoires d'outre-mer (GINESTET, Ass. parlem. eur., 1959, p. 100).
En partic.
DR. CONSTIT. Période pendant laquelle se réunit le Parlement:
Le Parlement se réunit de plein droit en deux sessions ordinaires par an. La première session s'ouvre le 2 octobre, sa durée est de quatre-vingt jours. La seconde session s'ouvre le 2 avril, sa durée ne peut excéder quatre-vingt-dix jours. Si le 2 octobre ou le 2 avril est un jour férié, l'ouverture de la session a lieu le premier jour ouvrable qui suit. (...) Le Parlement est réuni en session extraordinaire à la demande du Premier Ministre ou de la majorité des membres composant l'Assemblée nationale, sur un ordre du jour déterminé.
Constitution de 1852 ds Doc. hist. contemp., p. 208.
DR. CIVIL, DR. PÉNAL. Période pendant laquelle siègent certaines juridictions non permanentes. Session du tribunal paritaire des baux ruraux. Duveyrier se plaignait d'être assesseur dans la prochaine session de la cour d'assises (ZOLA, Pot-Bouille, 1882, p. 313).
B. — P. anal. Période pendant laquelle une activité s'exerce. Session de formation. Tous les moyens sont mis en œuvre pour arriver à ce but: théâtre, radio, stages, sessions d'études (CACÉRÈS, Hist. éduc. pop., 1964, p. 11).
Spécialement
ENSEIGN. Période de l'année pendant laquelle siège un jury d'examen. Session de juin, d'octobre. Il n'a nullement réduit la proportion des succès par comparaison aux résultats des deux anciennes sessions. Et si des candidats ne sont pas appelés à l'oral de contrôle, en raison de l'extrême faiblesse des notes obtenues à la session normale, ils n'auraient pas davantage été appelés à l'essai de la deuxième chance en automne (CAPELLE, Éc. demain, 1966, p. 150).
RADIO, TÉLÉV. ,,Tranche horaire d'émission correspondant à une audience particulière`` (CFPJ Presse 1982).
TÉLÉINFORMAT. ,,Durée pendant laquelle deux utilisateurs d'un réseau peuvent communiquer entre eux`` (DELAM. Télém. 1979). Le dialogue entre une application et un terminal se déroulera à l'intérieur d'une session (DELAM. Télém. 1979).
C. — DR. CANON. Chacune des périodes pendant lesquelles un concile œcuménique ou un synode épiscopal délibèrent. La première, la seconde session; Vatican II s'est tenu en quatre sessions. J'ai donné aujourd'hui même à dîner à tout le conclave. Demain je reçois la grande-duchesse Hélène. Le mardi de Pâques, j'ai un bal pour la clôture de la session (CHATEAUBR., Mém., t. 3, 1848, p. 521).
Prononc. et Orth.:[], [-se-]. WARN. 1968, MARTINET-WALTER 1973 [-], [se-], MARTINET-WALTER 1973 dans la proportion de 10 à 7. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1. a) 1re moit. XIIe s. sessïun « fait d'être assis » (Psautier d'Oxford, 138, 1 ds T.-L.); ca 1200 (Moralités sur Job, 310, 36, ibid.); b) 1574 [éd.] « position de celui qui est assis » (AMYOT, Comm. lire les poët., 22, Œuvr. mor. de Plut. ds GDF.), attest. isolée, à nouv. 1825 (BRILLAT-SAV., op. cit., p. 271: on revient à l'ancienne manière de manger en état de session), chez cet aut. (v. p. 172), d'où dans la lexicogr. de Lar. 19e Suppl. 1878 à Lar. 20e qui le citent; 2. a) ca 1440 liégeois « séance d'une assemblée qui délibère » puble session (J. DE STAVEL., Chron., p. 436 ds GDF. Compl.); 1462 faire session (Parlement génér. de Bretagne tenu à Vannes ds DOM H. MORICE, Mém. pour servir ... à l'hist. de Bretagne, t. 3, p. 8); b) 1680 « séance du concile » (RICH.); c) 1867 éduc. les examinateurs de la session d'octobre (FLAUB., Corresp., p. 131); 3. 1657 « temps pendant lequel un corps délibérant est assemblé » les assises ou sessions ordinaires (DU GARD, Nouv. ordinaires de Londres, p. 1410 ds BONN., p. 185). Empr. au lat. class. sessio (formé sur le supin sessum de sedere « s'asseoir »), « action de s'asseoir; audience d'un prêteur; pause, halte »; le sens 3 est empr. à l'angl. session, att. en 1553 en ce sens (ds BURNET, Hist., Ref. Rec. II. I. LVI. [1681] 225 ds NED: four general Sitting or Sessions in the Year), lui-même empr. en 1386, soit à l'a. fr. session, soit directement au lat. sessio « séance », car le fr. disait en ce sens séance, mot prôné par MIEGE et FÉR. mais qui fut détrôné à la Révolution (Décrets du 17 juin 1789 et du 30 juin 1790; cf. aussi REY-GAGNON Anglic.). Fréq. abs. littér.:228. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 687, b) 301; XXe s.: 148, b) 131. Bbg. BOULAN 1934, p. 122. — GOHIN 1903, p. 330. — RANFT 1908, p. 58.

session [sesjɔ̃; sɛsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. Mil. XIVe; « fait d'être assis », déb. XIIe; lat. sessio, de sessum, supin de sedere « être assis ».
———
I
1 (En moyen français). Séance (d'une assemblée).
2 (1680). Relig. cathol. Séance (d'un concile, d'un synode épiscopal).
———
II (1789; dans un texte à propos du Parlement anglais, 1657; angl. session, du lat. sessio).
1 Dr. Période pendant laquelle une assemblée délibérante est apte à exercer ses attributions, à tenir séance. Assise, II., fig.; siéger. || Sessions ordinaires, fixées par la loi. || Sessions extraordinaires (→ Parlement, cit. 6; permanence, cit. 3). || Ouverture, clôture d'une session.(XIXe). Par anal. || Sessions d'un tribunal, de la cour d'assises (→ Assesseur, cit. 2).
1 Mon affaire était inscrite à la dernière session de la cour d'assises, et cette session se terminerait avec le mois de juin.
Camus, l'Étranger, II, III.
2 L'Assemblée générale tient une session annuelle régulière et, lorsque les circonstances l'exigent, des sessions extraordinaires.
Charte des Nations Unies, Art. 20.
2 Période de l'année pendant laquelle siège un jury d'examen, ont lieu les examens. || Sessions de juin, d'octobre (→ Licence, cit. 4).
3 Publicité. Temps d'écoute auquel doit correspondre un programme spécifique.
HOM. Cession.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Поможем решить контрольную работу

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Session — may refer to:Bureaucracy*Executive session, a portion of the United States Senate s daily session *Judicial session *Legislative session *Session (parliamentary procedure) *Presbyterian polity *Court of Session, the supreme civil court of… …   Wikipedia

  • session — ses‧sion [ˈseʆn] noun 1. [countable] also trading session FINANCE a period of time, usually a day, when buying and selling takes place on the stockmarket: • The Euro slid sharply in the European trading se …   Financial and business terms

  • session — ses·sion n: a meeting or series of meetings of a body (as a court or legislature) for the transaction of business; also: the period between the first meeting of a legislative or judicial body and the final adjournment see also regular session,… …   Law dictionary

  • Session — Ses sion, n. [L. sessio, fr. sedere, sessum, to sit: cf. F. session. See {Sit}.] 1. The act of sitting, or the state of being seated. [Archaic] [1913 Webster] So much his ascension into heaven and his session at the right hand of God do import.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Session — (lateinisch sessio von sedere, sitzen) ist ein aus dem Lateinischen stammendes und im Englischen übliches Wort, dessen deutsche Übersetzung Sitzung ist. In lateinisch oder englisch geprägten Bereichen ist Session auch im Deutschen… …   Deutsch Wikipedia

  • Session 9 — est un film américain réalisé par Brad Anderson et sorti en salles en 2001. Sommaire 1 Synopsis 2 Fiche technique 3 Distribution 4 Autour du film …   Wikipédia en Français

  • Session — Sf Sitzungsperiode per. Wortschatz fach. (16. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus l. sessiō ( ōnis) Sitzung , Abstraktum zu l. sedēre (sessum) sitzen . Über das Englische ist entlehnt Session Musikveranstaltung mit viel improvisierter Musik .    Ebenso …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • session — late 14c., periodical sitting of a court, from O.Fr. session, from L. sessionem (nom. sessio) act of sitting, from pp. stem of sedere to sit (see SEDENTARY (Cf. sedentary)). Sense of period set aside for some activity is first recorded 1920, in… …   Etymology dictionary

  • session — Session. s. f. Seance d un Concile, dans laquelle on decide quelque question touchant la foy, ou la discipline. La premiere, la seconde session. le Concile dans une telle session ordonna, &c …   Dictionnaire de l'Académie française

  • session — [sesh′ən] n. [ME < L sessio < sedere, to SIT] 1. a) the sitting together or meeting of a group; assembly, as of a court, legislature, council, etc. b) a continuous, day to day series of such meetings c) the term or period of such a meeting… …   English World dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”